Promouvoir les interets fondamentaux et légitimes de la République Populaire de Chine en Europe
  ZONES
Le Dalai Lama est un exilé politique qui se consacre depuis longtemps à la division de la patrie
Réference:le Quotidien du Peuple en ligne
Page fonction  [Taille:Grande Moyenne Petite][Fermer]

Lors de la conférence de presse tenue le 18 courant, le porte-parole du Ministère chinois des Affaires étrangères Qin Gang a répondu à une question posée par un journaliste présent et a indiqué que le Dalai Lama n'est nullement une simple personnalité religieuse et qu'il est en réalité un exilé politique qui se sert depuis longtemps de la religion pour abuser l'opinion internationale, pour diviser et séparer la patrie et pour saboter l'unité nationale.

Un journaliste a posé la question suivante : « En parlant des actes de violence qui se sont produits dernièrement à Lhassa, certaines personnalités étrangères déclarent que le Dalai Lama n'est pas un séparatiste. Quel est votre commentaire sur cela ?

Qin Gang a répondu : « Le Dalai Lama n'est nullement une simple personnalité religieuse. Il est de fait un exilé politique qui se sert depuis longtemps de la religion pour tromper et abuser l'opinion internationale, pour diviser et séparer la patrie et pour nuire à l'unité nationale et la saboter. »

Il a indiqué : primo, le Dalai Lama nie que le Tibet faisait partie intégrante de la Chine dans l'histoire et déclare que le Tibet est un pays occupé par la Chine ; secundo, il désavoue le régime actuel établi au Tibet et il souhaite le renverser pour rétablir l'ancien régime esclavagiste ; tertio, il persiste à fonder la « Grande région de Tibet » qui occupe à peu près le quart du territoire nationale chinoise et n'avait jamais existé dans l'histoire ; quarto, il exige le retrait des troupes chinoises de cette soi-disant « Grande région de Tibet » ; quinto, il demande l'évacuation de cette « Grande région » de toutes les habitants de nationalité non tibétaine. Le soi-disant « gouvernement tibétain exilé » de la clique de Dalai Lama a publié la « Charte des Tibétains réfugiés du Tibet » dans laquelle il est prescrit la création d'une « république fédérale, démocratique et autonome ».

Qin Gang a indiqué que les propos et les actes tenus au cours de plusieurs dizaines d'années écoulées par le Dalai Lama montrent clairement et explicitement qu'en réalité il persiste dans sa position séparatiste et sécessionniste et ne l'a jamais abandonné ni renoncé et qu'il poursuit sans arrêt ses actes indépendantistes. Les graves actes criminel de violence, de trouble, de destruction, de pillage et d'incendie qui s'étaient produits dernièrement à Lhassa sont de fait préparés, ourdis, fomenté et incités par la clique du Dalai Lama, ce qui prouve et révèle une fois de plus la nature séparatiste de cette clique et qui montre et dévoile en même temps le caractère trompeur et hypocrite ce celle-ci qui prêche et prône partout « la paix » et « la non-violence ».
Page fonction [taille:Grande Moyenne Petite][Fermer]
Page précédente | Page suivante
Copyright © by CHINE EUROPE PROMOTION INTERETS
Developped by Qiumeng XU