Promouvoir les interets fondamentaux et légitimes de la République Populaire de Chine en Europe
  AXES
Le bilan sur les droits de l'Homme aux USA critiqué par la Chine
Reference:xinhua
Page fonction  [Taille:Grande Moyenne Petite][Fermer]
    L'Office d'Information (OI) du Conseil des Affaires d'Etat (gouvernement chinois) a rendu public jeudi à Beijing le "bilan 2004 sur les droits de l'Homme aux Etats-Unis", en réponse au "rapport du Département d'Etat américain sur les droits de l'Homme d'autres pays". Il s'agit du sixième bilan consécutif sur les droits de l'Homme aux Etats-Unis rendu public par l'OI du gouvernement chinois en réponse au rapport annuel en la matière publié par les Etats-Unis.
    L'Article qui dénonce les graves violations des droits de l'Homme aux Etats-Unis avec à l"appui de nombreux exemples, est divisé en six parties: "les droits à la vie, la liberté et la sécurité personnelle", les "droits politiques et la liberté", les "droits économique, social et culturel", la "discrimination raciale", les "droits des femmes et des enfants" et les " violations des droits de l'Hommes dans d'autres pays".
    Il est dit dans l'article que des violences sévissent partout dans la société américaine et des infractions judiciaires sont choses courantes et que la vie, la liberté et la sécurité personnelles ne sont pas garanties aux Etats-Unis. En 2003, 24 millions de cas de crimes et 1 381 259 de cas de meurtres et de vols armés se sont produits aux Etats-Unis, selon un rapport du Département américain de la Justice. Les actes de violence exercés par la police ne devraient pas être négligés.
    La citoyenne chinoise Zhao Yan qui était en mission officielle aux Etats-Unis, a été torturée par la police américaine, la laissant sérieusement traumatisée psychologiquement et physiquement. Les Etats-Unis qui se prévalent d'être un "exemple de démocratie" sont une société qui présente de multiples problèmes, indique le rapport de l'OI qui ajoute que la démocratie aux Etats- Unis est purement et simplement manipulée par l'argent, les élections présidentielles et législatives 2004 ont d'ailleurs coûté 4 milliards de dollars.
    L'administration américaine, souligne le rapport chinois, reste passif à l'égard des droits des travailleurs sur les plans économique, social et culturel, mais la première puissance du monde n'est pas à l'abri de la pauvreté, de la famine et du vagabondage. Selon les chiffres officiels rendus publics en 2004 par l'administration américaine, la population démunie de ce pays s'est en effet accrue de 1,3 million par rapport à 2003 pour atteindre 35,9 millions de personnes.
    La discrimination raciale est très présente aux Etats-Unis, et la population non blanche de ce pays est généralement pauvre. Les actifs nets des familles des Blancs étaient en moyenne de 88 000 dollars en 2002, soit 11 fois plus que ceux des descendants latino- américains et presque 15 fois plus que ceux des familles noire- américaines, selon des reportages. La discrimation raciale judiciaire est aussi monnaie courante. La proportion des non-blancs condamnés ou en détention est largement supérieure à celle des Blancs.
    D'après un rapport publié par le département de la justice en novembre 2004, les personnes non blanches en réclusion représentaient plus de 70% de la totalité, révèle le rapport chinois. La situation des droits de l'Homme est d'autant plus inquiétante pour les femmes et les enfants américains. Selon les statistiques officielles, les Etats-Unis ont enregistré 93 433 cas de viol en 2003, soit en moyenne 63,2 victimes pour 100 000 femmes. 20 millions d'enfants vivent dans les familles à bas revenu incapables d'assurer le minimum vital. 400 000 filles américaines sont obligées de se prostituer chaque année, selon le rapport.
    Les sévices exercés en 2004 par les militaires américains sur les prisonniers de guerre irakiens et la violation américaine des droits de l'Homme dans d'autres pays ont fait scandale dans la communauté internationale, indique le rapport chinois. Ce rapport dénonce en outre des meurtres arbitraires d'innocents lors d'agressions et de guerres perpétrés par les Etats-Unis à l'étranger. Selon les estimations d'un rapport le nombre de morts civils irakiens depuis l'invasion américaine en 2003, est supérieur de 100 000, ceci étant calculé sur le taux de mortalité normal en temps de paix.
    La plupart d'entre eux sont des femmes et enfants. Le rapport conclut: les Etats-Unis ne cessent de se livrer à des guerres d'agression ne respectant pas la souveraineté d'autres pays. L'administration américaine doit donc regarder en face ses propres problèmes en matière de droits de l'Homme, au lieu de critiquer sans cesse d'autres pays en la matière.
Page fonction [taille:Grande Moyenne Petite][Fermer]
Page précédente | Page suivante
Copyright © by CHINE EUROPE PROMOTION INTERETS
Developped by Qiumeng XU